Nouveau procédé de façades productrices d'énergie, Ennesys

Les façades sont couvertes de tubes en verre dans lesquelles circulent des algues unicellulaires. Cette biomasse se multiplie rapidement à partir des eaux usées de l'immeuble et de l'énergie solaire. La combustion des algues permet de créer des bâtiments à énergie positive. Habituellement utilisé à l'horizontale, l'application de ce procédé sur des immeubles implique d'en repenser la forme. Le biomimétique est prolongé au niveau structurelle en copiant la logique des branches d'arbre basée sur la répétition de connexions d'angles identiques. Ce procédé offre ici une solution simple industriellement et dont l'impact graphisme rappelle l'origine biologique de l'énergie produite. Le site d'Ennesys